Si Pornichet est connue, entre autre, par sa célèbre grande plage, susnommée la plage des libraires, la ville s’ouvre désormais à une politique toute littéraire avec le chapitre du vieux môle. Explication.

 Chacun connait, sans doute, « Le grand Meaules » merveilleux roman d’Alain Fournier qui reflète en soi la fin de la Belle Époque. Une période de notre histoire qui fut marquée par la prospérité, la fête et l’insouciance.

Voici que se profile désormais le titre d’un autre roman, celui du « Vieux môle ».

L’auteur, J.C. Pelleteur, y met en scène une commune endettée par nombre aménagements urbains, boulevard de mer, entrée de ville, …, tous plus onéreux qu’utiles et efficaces et surtout nuisibles aux commerces.

Ce dernier, cherchant à réhabiliter son image auprès des Bobos retraités de sa commune ainsi que des 55% de résidents secondaires, va leur bâtir un storytelling en s’appuyant sur la nostalgie d’une lointaine enfance estivale pornichétine et plus précisément sur leur souvenir du « Vieux môle ».

Malheureusement, d’argent dans les caisses de sa commune, il n’y en a plus.

Que faire ?

L’auteur a alors cette idée géniale de s’adresser aux mêmes Bobos, les prenant pour des Gogos et leur demandant tout bonnement de subventionner leur propre nostalgie.
Une addition de quelque 450 000 € réglée par les benêts richous de la ville qui non contents de payer les travaux d’urbanismes dispendieux mis à disposition de leur usage quotidien vont payer leur onirisme, diabolique !

La médiathèque de notre auteur est riche, se situant entre « La comédie humaine » et la « Peau de chagrin ». La littérature est riche, mais ne nous entraînerait-elle pas vers la « Moche Époque » ?

Cet article a 2 commentaires

  1. chirot

    le grand Meaules ou le grand Meaulnes ? ( troublé par le môle ?)

  2. René

    LUK : pourquoi cette stigmatisation des retraités et des résidents secondaires de Pornichet ? Ce n’est ni bienveillant ni très charitable . Des qualités pourtant qu’on peut attendre d’un auteur engagé qui se dit « lanceur d’alerte ».

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter

Afficher plus