Jean-Claude Pelleteur, maire divers droite de Pornichet soutenu aux élections par les Républicains, et par Gatien Meunier, Franck Louvrier, siège à la CARENE comme vice-président.

Lors du bureau communautaire du 5 décembre 2017, il a voté pour la délibération n°4 pour la cession d’une parcelle de terrain de 6 000 m2 qui permettra à l’association culturelle musulmane de construire la future mosquée de Saint-Nazaire ainsi qu’un bâtiment associatif.

Une cession complémentaire de terrain à l’association culturelle musulmane a été votée en décembre 2023.

Le maire de Pornichet à géométrie variable sur le plan politique soutenu par les Républicains lors des deux élections municipales. Il fut aussi un temps tenté par la macronie dont il a offert quelques postes au Conseil municipal.

La nouvelle mosquée de Saint-Nazaire sera la 5e car il y en a déjà 4. Elle sera située boulevard de Bougainville, elle est censée accueillir les fidèles mahométans qui ne peuvent plus prier dans l’ancienne mosquée, faute de place. « La priorité est donnée à la construction de la mosquée qui pourrait recevoir dignement l’ensemble des musulmans de Saint-Nazaire, estimée entre 600 et 700 familles.

Cet article a 9 commentaires

  1. Antony

    Avec le maire de Pornichet il ne faut plus s’étonner de rien. Quand on voit comment il est en train de défigurer la ville avec sa politique d’urbanisme décidée par Saint-Nazaire. Quel regret que Beliot n’ai pas été suivi dans son projet de quitter la Carene pour rejoindre Cap Atlantique. ça doit être l’enjeu de la prochaine municipale.

  2. observateur

    Le terrain a été cédé par la CARENE au prix de 35€/m²
    Braves gens essayez d’acquérir un terrain en ville à ce prix !!
    Par contre nos impôts ne cessent d’augmenter.

  3. Adam Michèle

    Je ne comprends pas bien le sens de cet article.
    Est-ce une information?
    Est -ce une polémique?
    Le Maire de Pornichet a voté en cohérence avec la Constitution Française relative aux croyances, à la liberté de culte et à l’égalité de moyens d’exercice des cultes.
    En ce sens la Constitution Française rejoint les constitutions des autres pays de l’Europe et un grand nombre de pays du monde. ( Belgique, Haïti)
    Pourquoi citer la droite et divers droite? Même des Maires d’extrême droite ont validé la construction de mosquée sur leur commune.
    Pourquoi citer Franck Louvrier et Gatien Meunier?
    L’un et l’autre , il est vrai, ont affiché une tolérance zéro concernant les actes de délinquance commis par des étrangers en situation irrégulière. C’est une posture légitime qui se défend, qui mérite du moins un débat.
    De là à interpréter que leur position soit un refus d’ériger des lieux de culte… Ce serait valider qu’ ils soient imbéciles. La divergence de point de vue n’exclue pas les respect…Aussi je me dois de m’exprimer. S’il existe un besoin de lieu de prière, il est préférable de valider formellement et matériellement l’édification d’un sanctuaire plutôt que d’encourager des lieux obscures ,souterrains, clandestins , incontrôlables, propices et fertiles au terrorisme, dans des caves ou des garages. Les rites doivent s’exercer au grand jour.
    Liberté, Egalité , Fraternité, sont des droits que nous devons à tous nos concitoyens dans l’exercice de leurs cultes, mais ce sont aussi des obligations qui s’imposent à eux dans leurs pratiques spirituelles. Les religions doivent engager et garantir une vie sociale, citoyenne, laïque, pacifique et fraternelle.
    Le Maire de Pornichet , Jean-Claude Pelleteur, a exécuté un vote responsable et sensé.

  4. Made

    L’arriviste s’accommode toujours de toutes situations. Affairiste, la fin justifie les moyens. Belliot ou Pelleteur c’est kif-kif, à l’un la féodalité, l’autre le féodalisme et la cupidité en valeur cardinale. Pas 2 millimètres d’humanité. Le reste c’est de la glace avec un pilotage clientéliste «culbuto». Suzeraineté Carène ou Cap, ça ne changerait rien. On en connaît la fin, comme dans le petit chaperon rouge, ce n’est jamais la grand-mère qui mange le loup !

  5. Ré@gis

    Les chemins Mercier au cœur d’une polémique (Presse Océan 11/2/2024) La solution amiable est pourtant simple et, à privilégier : Qui paie la taxe foncière sur les propriétés non bâties ? (TFPNB) voies privées, jardins, parcs, etc. Contrairement à ce qui circule, pas bien malin JCP. Encore une fois se rapprocher de l’histoire n’est pas son fort ! Embarqué par son service urba, d’une mentalité déplorable, sur fond d’affaire de transfert de propriété au but de faire tomber dans le giron communal des biens vacants. Passage en force? Mais à quelle fin ?
    Le mercantilisme ne fait plus de doute ! Avec le maire de Saint-Jory (Haute Garonne) âpreté au gain, en fond d’écran…

  6. saint just

    Depuis le début du 20e siècle, la France est un État laïque : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte » en vertu de l’article 2 de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État.
    La vente d’un bien communal, à vil prix, ne peut il pas être considéré comme une subvention ?

  7. Edouard Neveu

    Madame Adam fait semblant de ne pas comprendre. La famille politique proche de monsieur Pelleteur est contre le financement des mosquées et dans certains cas contre leur construction. Le maire de Pornichet n’est pas dans la ligne et il est très étonnant que Les Républicains locaux soutiennent cette décision. Quant aux électeurs RN de Pornichet ils vont surement applaudir des deux mains. Merci PI pour cette information.

  8. Michèle Adam

    Cher Saint-Just , cher observateur, vous omettez de citer la loi du 13 avril 1908 qui recommande la création d’associations cultuelles pour gérer les cultes et les lieus de culte. Dans la continuité et la mise en oeuvre de cette loi ,l’Eglise Catholique n’a pas souhaité créer d’associations cultuelles et donc le public ( Etat et communes) sont demeurés propriétaires des lieux de culte créés avant 1905 et en assurent toujours la charge.
    Aujourd’hui l’Etat est donc propriétaire de 867 cathédrales ( dont Notre Dame de Paris) et les communes doivent entretenir 400 000 églises.
    Nos impôts contribuent à l’entretien de ces lieux de culte catholique. La séparation de l’église et de l’état est toute relative.
    Je me réjouis de la reconstruction de notre Dame de Paris, monument historique , patrimoine de la France mais aussi lieu de culte dont l’achèvement en décembre 2024 sera un évènement international qui aura un coût exorbitant.
    Le monde entier aura contribué à cette « réparation ». Les français et entreprises , donateurs ,auront bénéficié d’un crédit d’impôt. Les donateurs musulmans bénéficient-ils de crédit d’impôt pour l’entretien ou l’édification de leurs lieux de culte? Quid de l’entretien des synagogues? Quid de l’entretien des temples Protestants?…
    Je me réjouis de l’aboutissement de la reconstruction de Notre Dame, vestige de l’histoire de France.
    Mais je n’accepte pas qu’en « même temps » on vienne polémiquer sur les 35 euros /m2 de la construction d’une petite mosquée dans une petite ville de Province.
    Je trouve injuste que les Etats généraux du patrimoine Religieux , gérés par l’église et soutenu par la Fondation pour la Sauvegarde de l’Art Français se limitent à la religion Catholique;
    Ce patrimoine religieux devrait considérer tous les cultes.
    Il reste beaucoup de travail en ce sens.
    Outre les mosquées quel soutien apporte l’état aux temples protestants, aux synagogues, ou autres lieux de culte?
    Lorsque nous prônons dans nos dires et nos écrits des commentaires injustes, discriminatoires, inégalitaires, nous créons notre insécurité et notre mise en danger. Nous contribuons au terrorisme. Une société qui ne reconnait pas le plus humble, qui ne regarde pas , qui n’écoute pas,  » qui ne veut pas s’emmerder avec ça », qui s’hypnotise sur ses écrans dans une salle d’attente ou un bus pour ne pas rencontrer un regard étranger et parler à l’autre , des informations violentes contradictoires et paradoxales à longueur de journée, créent des fous qui vocifèrent dans les gares, un couteau à la main, ou qui immolent à l’école, un ambassadeur de la connaissance.
    Pendant la seconde guerre mondiale le recteur de la Grande Mosquée de Paris a sauvé 5OO juifs en fournissant à l’ennemi des faux certificats d’appartenance de ces gens à la religion musulmane. Nourrissons-nous de beaux modèles.
    Merci aux religieuses qui m’ont éduquée aux croyances des autres.
    Le Maire de Pornichet a voté juste en votant pour cette mosquée.

    C’est donc à titre de propriétaire que notre chef d’Etat s’est positionné en leader et a enclenché le plan de sauvetage de Notre Dame.
    En décembre la reconstruction de cet édifice patrimonial, historique mais aussi religieux sera un évènement mondial qui aura aussi un côut national de communication et d’évènementiel.

  9. Michèle Adam

     » Madame Adam fait semblant de ne pas comprendre », Monsieur Neveu je n’ai pas l’habitude de faire semblant lorsque je m’exprime .
    Vous évoquez en fin de propos la réaction du RN: au moins deux conseils Municipaux RN ont voté récemment le permis de construire de mosquée sur leur commune. J’ai connaissance de Hénin-Beaumont ( hé oui!) et Pontet dans le Vaucluse.
    En ce qui concerne les proches de Pelleteur, je cite: « La liberté de culte ne se résume pas à l’expression individuelle. Elle inclut aussi le droit de disposer des biens nécessaires à l’exercice du culte. » Déclaration de François Fillon au cours de l’inauguration d’une mosquée en 2010. A cette époque Monsieur Louvrier devait être dans son sillage. Expert de la communication c’est peut-être bien la lui qui a écrit la phrase!
    je cite encore « Je m’engage à cultiver un Islam de France ». Le Président Macron . Là encore Monsieur Louvrier ne devait pas être très loin . Je suppose qu’il partage ces propos puisqu’il a déclaré dans les médias soutenir et valider la politique du Président.
    Si vous recherchez sur internet la célébration des cent ans de la pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Paris ( octobre 2022) vous verrez en photo, côte à côte, Monsieur Macron, Monsieur Sarkozy et Moussa Darmanin. Si les copains avaient invité Monsieur Louvrier il y serait certainement allé.
    A ce jour l’Etat entretient 12% de temples protestants, 3% de synagogues et 0 mosquée.
    le sujet n’est donc pas le financement puisque la loi l’interdit mais le permis de construire un édifice religieux ( financé par les associations cultuelles ou des aides étrangères).
    Cet article est donc une simple information dont on aurait voulu faire un évènement qui n’en est pas un.
    Comme à Sens, à Montauban ou à Saint-Malo, le Maire de Pornichet a voté tout simplement en faveur de l’octroi d’un permis de construire d’un lieu de culte.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter