Lors du conseil municipal Valérie Fraux de « Pornnichet c’est Vous » a créé l’embarras dans la majorité en s’étonnant qu’une dépense d’entretien au port soit prise en charge par la ville et non par le délégataire CCI. La suite de ses observations :

1- Soutien à Yannick Morez, maire de St Brévin, et aux élus victimes de violences

Après l’expression du soutien du Conseil Municipal à Y. Morez, V. Fraux a déclaré : « moi, mon soutien, je l’ai déjà apporté il y a plusieurs semaines au maire de St Brévin ainsi qu’à Mme le Maire de Vue, parce que j’ai participé à la table ronde au Pouliguen il y a quelques semaines, avec pour thème la violence aux élus.»  Le maire du Pouliguen Norbert Samama, référent « violence aux élus en Loire-Atlantique », ainsi que Joël Guerriau, sénateur L-A, et Nathalie Delattre, sénatrice de Gironde, avaient organisé une table ronde le 7 avril dernier en soutien aux élus victimes de violences, en présence des maires de St Brévin, Vue et Sion-les-Mines, du sous-préfet et du commandant de la gendarmerie. Des élus, des maires et conseillers municipaux, et la députée Sandrine Josso sont venus échanger durant cette soirée et les soutenir. Valérie Fraux était la seule élue présente de Pornichet… 

Elle a poursuivi : « Ce que je voudrais dire, c’est qu’on arrive parfois à ces situations-là, mais que souvent, ça commence avec rien,  c’est-à-dire un petit peu de harcèlement moral, et que la première chose à demander à chacun, c’est le respect. Si on se respecte déjà entre élus, on montrera l’exemple, et on évitera ce genre de dérive ». Un message que visiblement le maire n’a pas compris si on en juge par certaines de ses interventions qui ont suivi (vidéo 53’30’’) !

2- Budget principal 2022 : pas assez pour le quotidien des Pornichétins, trop pour de grands projets de prestige

En prenant acte de la présentation des comptes administratifs 2022, V. Fraux rappelle : « au final la gestion de fonctionnement dégage un excédent de 9 M€ environ, utilisé pour l’investissement. J’en avais déjà parlé au mois de novembre ; je persiste dans mes propos : il aurait fallu dépenser plus pour le quotidien des Pornichétins en utilisant une part de cette excédent, quitte à emprunter plus début 2022, quand les taux étaient plus faibles, pour financer les investissements … C’était possible quoique vous m’ayez dit au mois de novembre dernier. »

Pour le quotidien des Pornichétins, il aurait suffi de prévoir plus au budget primitif ou de le modifier comme l’a justement précisé Rémi Raher lui-même… 

3- Nouveau DGS Directeur Général des Services

Le tableau transmis aux conseillers indiquait le poste vacant. Finalement, le nouveau DGS depuis lundi 15 mai, Alexandre ROTUREAU, venant de la CARENE, a été présenté au Conseil Municipal. 

Nous lui souhaitons la bienvenue, dans une fonction difficile, où les titulaires n’ont que trop souvent changé…

4- Bilan foncier 2022 : 2 acquisitions et 1 cession pour 1,09 M€

Pour apprécier réellement ce maigre bilan, cher payé, une vue d’ensemble des réserves foncières de la ville à vocation d’habitat est nécessaire. Pourquoi ne pas avoir joint un tel document synthétique d’urbanisme, avec les réserves déjà acquises, en cours d’acquisition, ou visées pour les Opérations d’Aménagement Programmées (OAP) ? Le maire s’est engagé à le fournir… 

5- Extension des Jardins de l’Estran. Urbanisme

L’acquisition par la ville d’une seconde parcelle dans l’OAP n°34 Saint-Sébastien sud complète une première cadastrée AL 206 déjà propriété de la commune. Un projet d’envergure de plus 5000 m2 à vocation sociale avec liaison douce où là encore, plutôt que du cas par cas, une présentation globale d’un pré-projet serait à la fois plus pertinente et transparente. Pour deux liaisons piétonnes et plus de 15 logements dans un cadre qui devrait être compatible avec les conditions climatiques futures, mais qu’il sera difficile de maintenir boisé même a minima, il resterait à débourser environ 750 000 €… 

Autrement l’intervention de M. Cauchy interpelle : pour lui, le débat doit être réservé à la commission, et non repris en conseil. « La parole doit être libre » en conseil municipal comme rappelé par M Nicosia.  Les commissions* servent à préparer les conseils municipaux, pas à les remplacer. Les pornichétins sont en droit de connaître la position des élus minoritaires.

Cela aussi relève du respect des élus de la minorité ! 

6- PEAN de St Nazaire Nord, dit de l’immaculée (Périmètre de protection des espaces naturels agricoles périurbains) 

Cela part d’un bon sentiment mais il y a une certaine incohérence à juxtaposer sur des parcelles agricoles un projet de zone à urbaniser (OAP n°22 du Petit Canon) à densité accrue, et la sauvegarde des parcelles adjacentes : où se trouve alors la continuité écologique des trames vertes et bleues, et la sauvegarde de la biodiversité. Et que prévoit-on pour protéger la santé des futurs habitants des effets des engrais agricoles à proximité ?

Une grande vigilance sera à apporter à ce sujet. Nous en apprendrons peut-être plus en assistant à la présentation de ce sujet à Agora à St Nazaire, le mardi 30 mai à 19 h.

7- Port d’échouage : Qui devait réparer la cale du port d’échouage ? Le délégataire ou la ville ?

V. Fraux au nom de PCV a posé une question orale sur ce sujet, qui a donné lieu à une longue réponse de Romain Siguier, en charge des ports. La question est d’actualité au moment où la ville a lancé un nouvel appel d’offres.

Dans un autre communiqué, nous traiterons de cette réponse truffée d’affirmations incohérentes.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter