Exclusif. Dans un courrier adressé aux membres du Conseil portuaire, le maire de Pornichet, annonce renoncer provisoirement au projet de réaménagement des ports.

3 groupements avaient été consultés pour la délégation de service public :

1- Le groupement EDEIS Concessions, Rougerie, Legendre, GTM Ouest, Vinci constructions maritimes, SA du port, TIC, Arcadis.

2- Le groupement CCI Nantes Saint-Nazaire, Banque des Territoires, Eiffage, ETMF, Loire-Atlantique Nautisme, Charier, SCE, EGIS, AIA.

3- Le groupement NGE Concessions, Port ADHOC, Ross Invest.

Les groupements 2 et 3 n’ont pas répondu à l’appel d’offres. Le groupement 1 a répondu, mais ne remplit pas les conditions du cahier des charges.

La CCI et le département qui gèrent 9 ports maritimes en Loire-Atlantique ne semblaient pas avoir les préférences de la ville.

Faute de combattants, le maire a dû remettre à une date ultérieure. Restent les oppositions de nombreux actionnaires du port sur les projets, qui pourraient entraîner une suspension très très longue. 


Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter