Pour la deuxième partie de cette saison, pas moins de 18 expositions différentes sont programmées de la mi-février à la fin du mois d’août, proposées par des artistes venant d’origines, de formations et d’esthétiques multiples. De nombreuses disciplines seront représentées (peinture, sculpture, dessin, photographie, illustration…), ainsi que de nombreux courants (cubisme, abstrait…).

Elianne GUERIN

Eliane GUERIN, à partir du 15 février

En mai, le mois sera consacré à la présentation des travaux des associations pornichétines, à savoir le Club photo, l’association BD Pornichet et l’Atelier Sémillant. A noter, également, la venue, cet été, de deux artistes peintres indiens, Abel et Ejamoulé. Enfin, pour lancer cette 2e programmation, la Salle d’exposition accueillera les œuvres d’Eliane GUERIN, une artiste peintre locale, du 15 au 23 février.

Elianne GUERIN

« Inspiration… Création, deux concepts difficiles à définir. Pour ma part, l’inspiration vient de l’extérieur et de l’intérieur,

De l’extérieur… de vécus, de ressentis du(es) monde(s), de l’homme, des hommes, de la nature.

De l’intérieur, c’est-à-dire de ce que le cerveau, l’inconscient, avec sa subjectivité, son éducation, ses apprentissages, ses héritages, ses questionnements, son émotivité, sa sensibilité va faire de sa perception de ce monde extérieur.»


6 mois après son ouverture, la salle d’exposition est désormais bien installée dans le paysage culturel pornichétin. Le public a répondu présent. Le pic de fréquentation a été atteint fin décembre avec plus de 2000 visiteurs venus admirer la collection de masques Bamilékés.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter