Mais, où sont donc passés les 150 adhérents de jadis dont certains restaient debout dans l’allée faute de place ?
Où sont ces grandes gueules qui savaient défendre l’équilibre de leur environnement mais qui trinquaient joyeusement autour d’un verre de l’amitié en fin de réunion ? Pourquoi ne sont-ils pas là ?

La dune grise et la maison taguée.

Ce jeudi 10 Août 2023 à 19h ils sont 32 adhérents, Conseil d’administration et élus compris dans cette grande salle des Evens qui semble s’ennuyer.

Pourtant il n’y a ni confinement, ni canicule, ni pluie…

La réunion démarre 45 minutes après le début de l’émargement.
 Rapport moral.Rapport financier. Qui vote pour ? Qui vote contre ?

Vote pour à l’unanimité dans une ambiance monotone.

On enchaîne vite avec une projection silencieuse de photos et de cartes postales anciennes.

Celle-ci précède un power-point qui restitue des réunions sur l’érosion.

Où sont les questions ? Les objections ? Les oppositions de points de vue passionnées ?

Tout semble organisé pour éviter les débats, fuir les échanges.

L’assemblée générale ne répond plus que partiellement à son objectif initial : débattre et déterminer des décisions ensemble.

Puis, à l’approche de la fin de la réunion, un ultime balbutiement.

Un riverain adhérent de l’association dénonce : « La Mairie  évince totalement  l’association Bonne Source dans ses interviews dans la presse : «  Pas un mot sur les adhérents ni les administrateurs qui se sont battus depuis plus de trente ans pour protéger ce site. ..».

En effet , que ce soit le 6 Aôut dernier  ou plus en amont le 22 novembre 2022, à propos de la Dune Grise « sanctuarisée, classée zone naturelle », le Maire Jean-Claude Pelleteur mentionne exclusivement l’engagement de la Mairie sur ses actions de préservation.

Pas un mot sur le combat des riverains qui, par le passé sont allés jusqu’à s’exposer physiquement face à des projets de chantiers.

En photo dans la presse : le Maire, son adjoint, deux techniciens de la Mairie.

Les représentants du bénévolat citoyen sont totalement exclus.

« C’est nous qui ramassons les déjections canines tous les jours. » déclare un autre adhérent.

« Et vous les mettez où les déjections canines ? Dans la poubelle aménagée, à cet effet ? Il n’y a pas de poubelles. Pas une seule depuis six mois .» Intervient une autre riveraine.

Le Maire-adjoint se veut rassurant : « les poubelles seront installées dans quelques mois dans le cadre des travaux d’embellissement. »

Ah bon ? les poubelles font partie de l’embellissement d’un site maintenant ? Non, la mise en place de poubelles fait partie des obligations régaliennes du Maire dans le cadre de sa mission de garantir la salubrité publique.

La Municipalité semble travestir en mission de service public ce qui initialement, depuis 1989, était un combat associatif pour la protection d’un site dont le peuple était amoureux .

Il y a quelques années le stade Louis Mahé était le cœur des préoccupations : la rumeur parlait de construction de logements sociaux . On a fini par y construire le « Domaine de Bonne Source » qui pourrait être surnommé « le domaine des dieux » avec ses petites maisons de 100m2 à 900 000 euros.                                                  

Un administrateur de l’association interpelle le Maire : « il y a des retards dans les travaux du domaine de Bonne Source.  Je sais de quoi je parle, je suis personnellement concerné » dit-il presque intimement. 

Aujourd’hui la Dune Grise est classée site naturelle mais la DDTM a-t-elle promulgué un arrêté de biotope afin d’assurer vraiment la préservation du site ? Non ? Alors on peut s’attendre à tout.

Une zone ça se classe et ça se déclasse.

Quant à cet énorme tag qui souille le mur d’une maison privée et donne un petit air de zone de non droit, c’est l’Arlésienne !  Depuis des années :« On doit monter un projet de fresque ». Parfait mais en attendant ce graffiti est une infraction qui dégrade un bien privé. L’auteur est passible d’une amende de 3 500 euros , d’un Travail d’intérêt général plus la réparation civile.

A-t-il été interpellé ? Les victimes ont-elles obtenu réparation ? Non.

Mais la propriétaire présente ne semble pas en révolte : elle a parlé avec la Mairie…On lui a dit que c’était mieux de faire une fresque…Elle paraît, au fil de ces années, de plus en plus résignée.

C’est peut-être le cas des absents : à moitié étouffés par une taxe d’habitation qui leur reste en travers de la gorge, désabusés par une sorte de léthargie démocratique , une absence quasi-totale d’écoute et d’empathie, des interlocuteurs élus qui semblent avoir peur de la contradiction…Découragés, ils tentent de faire le deuil d’un dialogue impossible.

Le Maire fait preuve de capacités de constructeur indéniable. Mais il semble rencontrer plus de difficultés avec ses missions régaliennes de police, de justice et de salubrité dans une cité totalement vide de démocratie locale.

Ses visites furtives sur les quartiers sont une succession de doléances personnelles qui n’ont rien à voir avec l’intérêt de la communauté.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter

#LaBaule #Guérande
Les résultats sportifs en #LoireAtlantique https://saintnazaire-infos.fr/les-resultats-sportifs-en-loire-atlantique-4/

#RCStrasbourg Alsace – #FCLorient 1 – 3 On arrête plus les #Merlus ! https://lorient-infos.fr/rc-strasbourg-alsace-fc-lorient-1-3-on-arrete-plus-les-merlus/

Renforçons dans les collectivités les achats de produits #bios et locaux pour soutenir l'#agriculture responsable demande l’#UDB https://media-web.fr/renforcons-dans-les-collectivites-les-achats-de-produits-bios-et-locaux-pour-soutenir-lagriculture-responsable-demande-ludb/

Afficher plus