Le maintien de la filière pêche sur le territoire de la Loire-Atlantique est une priorité pour le Département. Lors de son déplacement au port de La Turballe mardi 11 juillet, Michel Ménard, président du Département, a tenu à réaffirmer son soutien à l’ensemble des acteurs de la filière pêche et a apporté des conditions pour garantir à la fois son maintien et améliorer les conditions de travail des professionnels.

Michel Ménard, président du Département de Loire-Atlantique

Pour Michel Ménard, président du Département de Loire-Atlantique : « L’ensemble de la filière pêche est essentielle pour la Loire-Atlantique, ce sont des emplois à préserver et tout un secteur qui contribue à la sécurité alimentaire du territoire. Aujourd’hui, il y a des inquiétudes légitimes et des difficultés fortes auprès des professionnels. J’ai tenu à les rencontrer pour leur assurer le soutien du Département pour maintenir la filière pêche en Loire-Atlantique. La nouvelle présidente de la SEM Loire- Atlantique Pêche et Plaisance, Lydia Meignen, a toute ma confiance pour relever ce défi. Le Département est aux côtés des professionnels pour faire face à la crise profonde qu’ils subissent. Pour cela, des réponses concrètes doivent être apportées, je pense en particulier aux investissements pour améliorer leurs conditions de travail. » 


Les ports de La Turballe et du Croisic sont gérés et exploités par la société d’économie mixite (SEM) Loire-Atlantique Pêche et Plaisance (LAPP). Le propriétaire de ces ports est le syndicat mixte Les Ports de Loire-Atlantique, structure présidée par Lydia Meignen. La mission principale du syndicat mixte Les ports de Loire-Atlantique (créé en 2020) est de mettre en œuvre une stratégie de développement et de gestion portuaire pour les treize ports dont il est propriétaire.

En lien avec Didier Cadro, le président sortant de la SEM LAPP, le conseil d’administration réuni ce mardi 11 juillet a désigné comme nouvelle présidente de la SEM LAPP, Lydia Meignen, conseillère départementale et présidente du syndicat mixite Les ports de Loire-Atlantique.

Cette présidence unique permettra de renforcer la filière pêche en garantissant une cohérence d’ensemble des acteurs publics. Elle marque le soutien renforcé du Département et son ambition pour la pêche en Loire-Atlantique.

Apporter des réponses face à la crise actuelle

Faible tonnage débarqué à la criée de La Turballe et du Croisic, plan de sortie de flotte, limitations de pêche dans certaines zones… La filière pêche subit une crise profonde depuis de nombreuses années et cela impacte la situation budgétaire de la SEM Loire-Atlantique Pêche et Plaisance.

Une grande étude sur les « Ports de pêche Ligériens » est en cours pour un rendu à l’été 2024. Cette étude vise à contextualiser et dresser un état des lieux de la filière pêche sur le territoire ligérien et à proposer des solutions concrètes afin de maintenir et renforcer la filière sur le territoire. L’objectif de cette étude est bien de maintenir l’activité sur le territoire et renforcer son ancrage.

Investir pour la sécurité des professionnels et l’amélioration des conditions de travail de l’ensemble de la filière pêche

Des investissements sont aujourd’hui indispensables pour garantir la sécurité des professionnels sur le port. Conscient de ces besoins, le Département souhaite :

➔ Un plan de rénovation des grues de quai, piloté par la SEM LAPP et le syndicat mixte Les ports de Loire-Atlantique,

➔ Une intervention sur le bâtiment de la criée (un audit bâtimentaire est en cours par le syndicat mixte),

➔ Un plan d’investissement à court, moyen et long terme qui s’appuie sur une vision stratégique partagée par l’ensemble de la filière.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter